Merci de partager
Stimulator

La couleur de la mouche

Est-ce que la couleur de la mouche a son importance?

Tout pêcheur s'est posé un jour la question: est-ce que la couleur de ma mouche est bien celle de l'insecte du moment? Trop souvent on pense que notre mouche n'est pas efficace car sa couleur n'est pas représentative de l'insecte censé intéresser les truites en train de se nourrir de mouches sèches, émergentes, noyées ou nymphes.

Il est maintenant prouvé que les poissons voient les couleurs à leur manière.
De nombreux articles sur le sujet sont accessibles sur le Web tel que cet excellent article sur La vision des couleurs chez les poissons (et chez le pêcheur) extrait du Magazine Carnassiers du Web exosiste.com ou encore cet article qui juge que la couleur n'a pas d'importance mais qui se rejoint sur l'intérêt d'avoir un signal incitatif.
On comprendra également mieux, à la lecture de cet article, l'intérêt des hot spots et pourquoi l'ajout de hot spot dans certains modèles améliore la vision de la mouche par le poisson, sa perception de loin, compte tenu de sa vision éloignée déficiente, et peut également dans certains cas provoquer son agressivité.

La couleur est importante sous certaines conditions mais n'est pas le seul facteur à prendre en compte, la taille et l'apparence générale de la mouche sont tout aussi importants. Cependant personnellement je pense que la couleur a plus ou moins d'importance suivant le type de mouche. Suivant qu'il s'agit d'une mouche sèche, noyée ou nymphe la couleur aura ou pas son importance. On peut penser logiquement que dès l'instant où le corps de la mouche n'est pas en contact avec la surface de l'eau, ce qui est le cas pour la mouche sèche, la couleur du corps n'a pas d'importance, seule la couleur du hackle, sa qualité et son irisation feront la différence. Par contre il en est tout autrement pour la mouche noyée ou la nymphe. J'ai cependant remarqué que, pour un même modèle de mouche sèche (la Bresson par exemple montée avec les mêmes matériaux) la couleur du corps en mouche sèche est plus ou moins prenante. Un corps jaune l'est moins qu'un corps orange ce qui contredit la fameuse A4 grise à corps jaune d'Aimé Devaux ou tout autre montage similaire. On peut donc imaginer que la couleur du corps intervient dans l'irisation du hackle.

Les choses ne sont donc pas aussi claires et il est difficile d'être catégorique. Une règle générale doit toutefois être respectée, choisir la couleur du corps la plus proche de l'insecte représenté, c'est une question de bon sens. 

Le cas particulier des hot spots

Les hot spots viennent bouleverser toute la théorie des couleurs car l'apport d'une touche de couleur flashy avec les billes tungstènes de couleur dorée, orange, rose, verte ou autre, plus les spots de couleur rouge, rose, orange, jaune, vert souvent fluorescents, n'est pas représentatif de l'insecte naturel.
Les hot spots sont complètement irrationnels par rapport aux couleurs naturelles et cependant ont leur intérêt d'après les nombreuses constations faites par les pêcheurs et compétiteurs (en particulier américains). Voir l'article sur l'intérêt des hot spots. L'article pré-cité sur La vision des couleurs chez les poissons (et chez le pêcheur) apporte une réponse si on admet la vision du poisson en ultra-violet, sa vision lointaine déficiente ou son degré d'agressivité.

Tableau des couleurs

Le tableau des couleurs ci-après a été établi  à partir des différents montages de mouches sélectionnés sur le net et donne une statistique des couleurs des différentes parties du corps des mouches et des matériaux utilisés.
TABLEAU GENERAL DES COULEURS

Les tableaux entomologiques

Basés sur les différentes espèces principales d'insectes, les statistiques des tableaux entomologiques des couleurs offrent deux mesures, l'une basée sur le nombre de mouches sélectionnées dans mes recherches sur le net (extrait du tableau général des couleurs) et l'autre sur les mouches sélectionnées à partir du livre "Guide des mouches pour la pêche".  
TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES EPHEMERES
TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES PLECOPTERES
TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES TRICHOPTERES
TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES DIPTERES
TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES CRUSTACES

Analyse des tableaux

TABLEAU GENERAL DES COULEURS

Le tableaux des couleurs a été élaboré à partir des vidéos de montage figurant dans ce site. Il est à remarquer que beaucoup de montages sont censés représenter la même espèce d’insecte et que donc il y a une redondance des mêmes matériaux et couleurs utilisés. Cependant il s’agit des modèles les plus répandus et les plus utiles pour le pêcheur. On obtiendra donc une tendance représentative des modèles qui doivent figurer dans les boîtes à mouche des pêcheurs.

Les couleurs : Voici les couleurs dominantes rencontrées dans les différents montages: Voir le tableau général des couleurs.
De très loin le noir est la couleur dominante de la soie de montage, suivi par l’orange. Cette dernière est avantagée par un nombre élevé de hot spot oranges.
La couleur dominante du corps est le vert, en particulier le vert chartreuse et le vert olive. Suivi par l’orange, le marron, le beige et le jaune. Pour l’orange il existe un nombre important de hot spots orange qui faussent un peu ces chiffres, si on exclus ces spots orange elle devient une couleur au même titre que les marrons et les beiges.

Les matériaux: Voici les différents matériaux rencontrés dans les différents montages: ​Voir le tableau général des couleurs.
Un nombre élevé de modèles sont créés à partir de fil élastique, sans doute pour la confection naturelle des corps annelés. les dubbing sont très souvent employés en particulier avec le lièvre. Le paon est essentiellement utilisé pour le thorax. Le faisan sera surtout utilisé pour les PT et parfois pour les sacs alaires. Le quill est également employé pour le corps des mouches. On notera l’importance de l’apport holographique dans beaucoup de modèles. C’est semble-t-il le côté du montage moderne apporté par les monteurs américains. Le cuivre est le tinsel par excellence et devance très largement les autres tinsels. Il est parfois utilisé dans différentes couleurs. Les poils de cervidés sont également présents dans beaucoup de modèles dès l’instant où ceux-ci nécessitent une flottaison haute. Le plomb, en dehors du lestage présent dans beaucoup de modèles, est utilisé pour les mouches au plomb.
Le latex se rencontre dans beaucoup de modèles imitant le corps annelé, le téflon qui pourrait le concurrencer est peu présent.

Dubbing: Voir le tableau général des couleurs.
C’est incontestablement le vert qui domine suivi de loin par les dubbings de lièvre pour la confection des thorax.

Corps: Voir le tableau général des couleurs..
Les corps sont montés majoritairement avec les fils élastiques et le vert est la couleur dominante suivi par le jaune.Ne pas négliger l’apport holographique dans les montages du corps. Le faisan est essentiellement réservé pour le montage des PT. Certains modèles nécessiteront le latex.

Thorax: ​Voir le tableau général des couleurs.
Sa couleur est en général plus foncée que celle du corps. Il est essentiellement constitué d’un dubbing ou de herl de paon.

Hackle: Voir le tableau général des couleurs.
Le gris (surtout le grizzly) est la couleur dominante suivie du roux et du noir.

Sac alaire: ​Voir le tableau général des couleurs.
Le noir est la couleur dominante, dans la majorité des cas il sera foncé. Noter l’apport holographique.

Les spots: Voir le tableau général des couleurs.
Incontestablement c’est la couleur orange qui, de très loin, prédomine.

Les cerques: Ils ont été volontairement ignorés. Dans la majorité des cas les monteurs proposent du Pardo. Beaucoup trop cher et je ne pense pas que ce soit justifié. La soit disant brillance peut être obtenue à partir d'un bon hackle de coq qui peut aisément le remplacer à moindre coût (business oblige et ce n'est pas le seul matériau concerné).

TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES EPHEMERES

Ce tableau a été élaboré non pas à partir de montages de mouches mais à partir de description entomologiques des éphémères.
30 éphémères décrits dans le livre “Guide des mouches pour la pêche” en pages 42-50 ont été sélectionnés et sont représentatifs des insectes répandus en Europe.
On retiendra surtout les caractéristiques importantes d’une mouche, sa taille et sa couleur.
Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 10% entre 01 et 5 mm
  • 50% entre 6 et 10 mm
  • 57% entre 11 et 15 mm
  • 10% entre 16 et 20 mm
  • 7% entre 21 et 25 mm
  • 3% entre 26 et 30 mm
  • 10% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps:

  • 3% entre 01 et 5 mm
  • 33% entre 6 et 10 mm
  • 53% entre 11 et 15 mm
  • 43% entre 16 et 20 mm
  • 30% entre 21 et 25 mm
  • 33% entre 26 et 30 mm
  • 0% excèdent 30 mm

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de tailles évalués, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 7% entre 01 et 5 mm
  • 34% entre 6 et 10 mm
  • 39% entre 11 et 15 mm
  • 7% entre 16 et 20 mm
  • 5% entre 21 et 25 mm
  • 2% entre 26 et 30 mm
  • 7% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps:

  • 2% entre 01 et 5 mm
  • 17% entre 6 et 10 mm
  • 27% entre 11 et 15 mm
  • 22% entre 16 et 20 mm
  • 15% entre 21 et 25 mm
  • 17% entre 26 et 30 mm
  • 0% excèdent 30 mm

Conclusion:
Très peu de petites mouches, peu de grosses mouches, la moyenne se situe entre 6 et 20 mm (66%).
Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 23% de tonalité jaune,
  • 43% de tonalité verte,
  • 70% de tonalité brune,
  • 10% de tonalité grise.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de couleurs évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 16% de tonalité jaune,
  • 30% de tonalité verte,
  • 48% de tonalité brune,
  • 7% de tonalité grise.

Conclusion:

La majorité des corps des mouches d'éphémères se déclineront en jaune, vert, brun, brun-vert, brun-gris, et gris.
Noter que ce tableau englobe en priorité les subimago et parfois les éphémères adultes dont les spent ou éphémère en train de mourrir de couleur rouge ou brun vif.
Note: Deux pourcentages sont donnés. Ils sont calculés :

  • Par rapport au nombre de mouches évaluées (30 mouches),
  • Par rapport au nombre de tailles ou de couleurs évaluées.

TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES PLECOPTERES

Ce tableau a été élaboré non pas à partir de montages de mouches mais à partir de description entomologiques des Plécoptères, appelés improprement mouche de pierre.
9 plécoptères décrits dans le livre “Guide des mouches pour la pêche” en pages 52-54 ont été sélectionnées et sont représentatifs des insectes répandus en Europe.

On retiendra surtout les caractéristiques importantes d’une mouche, sa taille et sa couleur.

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 56% entre 01 et 5 mm
  • 78% entre 6 et 10 mm
  • 22% entre 11 et 15 mm
  • 11% entre 16 et 20 mm
  • 11% entre 21 et 25 mm
  • 22% entre 26 et 30 mm
  • 11% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps :

  • 26% entre 01 et 5 mm
  • 37% entre 6 et 10 mm
  • 11% entre 11 et 15 mm
  • 5% entre 16 et 20 mm
  • 5% entre 21 et 25 mm
  • 11% entre 26 et 30 mm
  • 5% excèdent 30 mm

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de tailles évalués, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 56% entre 01 et 5 mm
  • 78% entre 6 et 10 mm
  • 22% entre 11 et 15 mm
  • 11% entre 16 et 20 mm
  • 11% entre 21 et 25 mm
  • 22% entre 26 et 30 mm
  • 11% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps:

  • 23% entre 01 et 5 mm
  • 37% entre 6 et 10 mm
  • 11% entre 11 et 15 mm
  • 5% entre 16 et 20 mm
  • 5% entre 21 et 25 mm
  • 11% entre 26 et 30 mm
  • 5% excèdent 30 mm

Conclusion:

En moyenne les mouches de Plécoptères mesurent entre 5 (56%) et 10 mm (78%).Une très grosse mouche excéde les 30 mm.
Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 11% de tonalité jaune,
  • 111% de tonalité brune,
  • 33% de tonalité noire.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de couleurs évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 7% de tonalité jaune,
  • 71% de tonalité brune,
  • 21% de tonalité noire.

Conclusion:

La majorité des corps des mouches se déclineront en brun et une spéciale en noir. Les jaunes sont moins intéressantes car moins répandues dans nos régions.

Note: Deux pourcentages sont donnés. Ils sont calculés :

  • Par rapport au nombre de mouches évaluées (9 mouches),
  • Par rapport au nombre de tailles ou de couleurs évaluées.

TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES TRICHOPTERES

Ce tableau a été élaboré non pas à partir de montages de mouches mais à partir de description entomologiques des trichoptères.
28 trichoptères décrits dans le livre “Guide des mouches pour la pêche” en pages 62-68 ont été sélectionnées et sont représentatifs des insectes répandus en Europe.

On retiendra surtout les caractéristiques importantes d’une mouche, sa taille et sa couleur.

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 29% entre 01 et 5 mm
  • 82% entre 6 et 10 mm
  • 75% entre 11 et 15 mm
  • 21% entre 16 et 20 mm
  • 7% entre 21 et 25 mm
  • 0% entre 26 et 30 mm
  • 7% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps :

  • 13% entre 01 et 5 mm
  • 37% entre 6 et 10 mm
  • 34% entre 11 et 15 mm
  • 10% entre 16 et 20 mm
  • 3% entre 21 et 25 mm
  • 0% entre 26 et 30 mm
  • 3% excèdent 30 mm

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de tailles évalués, le tableau fait apparaitre que la taille des cerques et/ou du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 14% entre 01 et 5 mm
  • 39% entre 6 et 10 mm
  • 39% entre 11 et 15 mm
  • 7% entre 16 et 20 mm
  • 4% entre 21 et 25 mm
  • 0% entre 26 et 30 mm
  • 4% excèdent 30 mm

Si on ne considère que la taille du corps:

  • 13% entre 01 et 5 mm
  • 43% entre 6 et 10 mm
  • 35% entre 11 et 15 mm
  • 6% entre 16 et 20 mm
  • 3% entre 21 et 25 mm
  • 0% entre 26 et 30 mm
  • 3% excèdent 30 mm

Conclusion:

Les mouches de Trichoptères mesurent en moyenne entre 5 et 10 mm (56%), et pour 35% entre 11 et 15mm. Une très grosse mouche excéde les 30 mm.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 11% de tonalité jaune,
  • 111% de tonalité brune,
  • 33% de tonalité noire.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de couleurs évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 2% de tonalité jaune,
  • 49% de tonalité brune,
  • 32% de tonalité verte,
  • 5% de tonalité grise,
  • 12% de tonalité noire.

Conclusion:

La majorité des corps des mouches se déclineront en brun et en vert. Quelques mouches en noir. Les jaunes sont minoritaires.

Note: Deux pourcentages sont donnés. Ils sont calculés :

  • Par rapport au nombre de mouches évaluées (28 mouches),
  • Par rapport au nombre de tailles ou de couleurs évaluées.

TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES DIPTERES

Ce tableau a été élaboré non pas à partir de montages de mouches mais à partir de description entomologiques des diptères.
15 diptères décrits dans le livre “Guide des mouches pour la pêche” en pages 70-76 ont été sélectionnées et sont représentatifs des insectes répandus en Europe.

On retiendra surtout les caractéristiques importantes d’une mouche, sa taille et sa couleur.

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la taille du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 53% entre 01 et 5 mm
  • 93% entre 6 et 10 mm
  • 40% entre 11 et 15 mm
  • 13% entre 16 et 20 mm
  • 7% entre 21 et 25 mm
  • 7% entre 26 et 30 mm
  • 7% excèdent 30 mm

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de tailles évalués, le tableau fait apparaitre que la taille du corps de l’insecte est comprise pour:

  • 24% entre 01 et 5 mm
  • 42% entre 6 et 10 mm
  • 18% entre 11 et 15 mm
  • 6% entre 16 et 20 mm
  • 3% entre 21 et 25 mm
  • 3% entre 26 et 30 mm
  • 3% excèdent 30 mm

Conclusion:

Les mouches de Diptères mesurent en moyenne entre 5 et 10 mm (66%). Une très grosse mouche excède les 30 mm.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 73% de tonalité brune,
  • 40% de tonalité verte,
  • 60% de tonalité grise,
  • 80% de tonalité noire.

Sur le critère de la couleur, par rapport au nombre de couleurs évaluées, le tableau fait apparaitre que la couleur dominante du corps des mouches est pour :

  • 29% de tonalité brune,
  • 16% de tonalité verte,
  • 24% de tonalité grise,
  • 32% de tonalité noire.

Conclusion:

La majorité des corps des mouches se déclineront en brun, en gris et surtout en noir. Quelques mouches en vert. D'autres couleurs sont présentes, comme le rouge, compte tenu de la diversité des couleurs des chironomes et des mouches apparentées. Je rappelle que, par ordre de préférence, les couleurs de montage des chironomes sont, par ordre décroissant,  le Noir et le Rouge (les deux couleurs largement majoritaires), puis le Marron, le Bordeaux, le Gris et le Vert...

Note: Deux pourcentages sont donnés. Ils sont calculés :

  • Par rapport au nombre de mouches évaluées (15 mouches),
  • Par rapport au nombre de tailles ou de couleurs évaluées.

TABLEAU ENTOMOLOGIQUE DES CRUSTACES

Ce tableau a été élaboré non pas à partir de montages de mouches mais à partir de description entomologiques des crustacés.
8 dcrustacés décrits dans le livre “Guide des mouches pour la pêche” en pages 80-82. Un seul a été sélectionné, les gammares, et est représentatif des insectes répandus en eau douce en Europe.

On retiendra surtout les caractéristiques importantes d’une mouche, sa taille et sa couleur.

Sur le critère de la taille, par rapport au nombre de mouches évaluées, le tableau fait apparaitre que la taille du corps de l’insecte est comprise entre 01 et 5 mm et 21 et 25 mm.

Conclusion:

Le gammare est un crustacé très répandu et abondant. Il varie en taille (de 5 à 25mmm).  
Il devra être monté en plusieurs tailles et tonalités de couleur, y compris le rose. En effet au printemps et à l’été, en période nuptiale, les gammares ont des couleurs vives. De plus, lorsqu’ils sont parasités, ils peuvent avoir sur le flanc une tache rose ou orange. Noter cependant que la tonalité dominante est grise ou gris olive.

Remarque générale:
Il est étonnant de constater que certains montages ne respectent absolument pas les critères des couleurs données dans les tableaux entomologiques et sont de ce point de vue des montages fantaisistes. Hormis les hot spots qui ont leur raison d'être certains matériaux utilisés dans ces montages fantaisistes ne semblent être présents que pour vendre des soies, du dubbing, etc... (business?). Ne pas oublier que beaucoup de monteurs sont sponsorisés par des marchands ou grandes marques d'articles de pêche, poussent à la consommation (surtout vrai pour le montages de streamers) et peuvent s'éloigner de la réalité. 
Je pense que dans les montages on devra s'appuyer sur les critères entomologiques et respecter les couleurs naturelles.
Quant à la taille le même modèle devra être monté en différentes tailles et là-aussi on respectera les tailles des insectes naturels.
En ce qui concerne le prix de revient des montages il est possible de faire de sérieuses économies avec peu de matériaux de base. J'ai en effet réfléchi et trouvé des astuces ou des moyens pour réduire le prix de revient des montages de mouches ou tout au moins dans l'investissement des matériaux de montage. Vous pouvez en trouver dans l'article "Faire des économies". Votre propre expérience dans ce domaine est la bienvenue, n'hésitez pas à nous proposer vos propres astuces ou découvertes de matériaux de substitution.




>